Tarte rustique aux pêches de Martha Stewart

26

tarte de Martha Stewart

Lorsque j’étais aux Etats-Unis, je me suis rendue plusieurs fois au Whole foods Market, le fameux supermarché de produits bio, dans lequel on trouve pratiquement tout ce que l’on veut en matière de produits frais et délicieux petits plats ! Et c’est en faisant la queue pour me rendre aux caisses que je suis tombée sur le magazine Living, The food Issue, de la désormais reconnue Martha Stewart. Ce magazine contient toutes les recettes qui me plaisent et ne se trouve malheureusement pas en France. J’ai donc sauté sur l’occasion et me suis lancée dans la traduction (et conversion !) des recettes qui me faisaient le plus envie. C’est ici que j’ai trouvé cette superbe recette de tarte rustique. Je crois que c’est l’une des meilleures tartes qu’il m’ait été donné de goûter, une vraie tuerie, surtout grâce à la texture de la pâte je dois dire. Elle n’a pas besoin de beaucoup de repos, elle ne contient pas d’œufs et elle est juste divinement bonne, fondante et croustillante. Et il en est de même pour la garniture aux pêches !

Avant de vous expliquer la recette, je dois dire que j’ai dû modifier la quantité de farine par rapport à la recette initiale. J’ai cru, au début à une erreur de conversion cups-grammes de ma part, mais après l’avoir refaite plusieurs fois, je pense que la quantité d’eau était trop importante (j’ai utilisé 6 cl). J’ai rajouté un peu de farine et le résultat était juste parfait.
Cette tarte est déclinable à l’infini, la recette originale contient des pêches et des framboises, mais n’en ayant pas sous la main j’ai utilisé des cerises !

Ingrédients pour 4 à 6 personnes :

Pour la pâte
115 g de beurre
200 g de farine (160 g selon la recette initiale)
3 à 6 cl d’eau glacée (pour ces proportions de farine j’ai utilisé 5 cl)
1/2 cuillère à café de sel
1 cuillère à café de sucre

Pour la garniture
1 cuillère à soupe de farine
3 grosses pêches blanches (ou jaunes)
1 trait de jus de citron
Une pincée de sel
45 g de sucre en poudre (la recette initiale en prévoit 80 g mais je l’ai trouvée beaucoup trop sucrée, 45 à 55 g sont suffisants)
+ Une demi cuillère à soupe de sucre en poudre
Une poignée de cerises (ou 75g de framboises selon la recette initiale)
1/2 cuillère à soupe de beurre coupé en morceaux
1/2 œuf légèrement battu (facultatif : je n’en ai pas utilisé)
Une petite poignée d’amandes effilées
Un yaourt mélangé à 1/2 cuillère à soupe de sucre en poudre pour le service

tarte2

Préparation :

Préparez la pâte à tarte : coupez le beurre en morceaux : mettez-en les trois quarts au congélateur pendant une trentaine de minutes maximum (il ne doit pas congeler complètement), et le reste au réfrigérateur. Mettez 6 cl d’eau au congélateur. Martha Stewart fait la pâte au robot, mais n’en ayant pas sous la main, je l’ai préparée à la main.
Mélangez la farine, le sel et le sucre. Rajoutez le beurre réfrigéré coupé en petits morceaux. Mélangez du bout des doigts, jusqu’à ce que le mélange devienne sableux.
Sortez le beurre du congélateur avant qu’il ne gèle complètement et rajoutez-le au mélange en continuant à mélanger du bout des doigts. La texture doit devenir sableuse et granuleuse, il doit rester des morceaux de pâte de la taille de myrtilles. Si vous avez un robot, vous pouvez mixer le premier mélange une dizaine de fois, puis mixer de nouveau une dizaine de fois après avoir rajouté le beurre sorti du congélateur.
Rajoutez l’eau glacée petit à petit, commencez par 2 cl puis 3 cl. Cette quantité devrait suffire mais si la pâte vous semble trop sèche, rajoutez-en un peu. Amalgamez la pâte en une boule sans la travailler : Martha Stewart transvase la pâte encore granuleuse dans un grand carré de film alimentaire et l’amalgame en pressant dessus, mais je l’ai fait à la main. La pâte doit être un peu élastique et pas trop sèche. Saupoudrez-la d’un peu de farine et à l’aide de la paume de vos mains, étalez-la grossièrement sur une feuille de film alimentaire afin de former un disque de pâte un peu épais. Si la pâte vous semble un peu trop humide saupoudrez-la encore d’un peu de farine.
Toujours à l’aide du film alimentaire, roulez votre pâte en rouleau autour du film alimentaire (que vous déroulerez après pour faire votre tarte).
Mettez le rouleau de pâte au réfrigérateur pendant au moins 45 minutes. Vous pouvez la conserver ainsi pendant deux jours au réfrigérateur ou pendant un mois au congélateur enroulée sur du papier cuisson (à condition que votre beurre n’ait pas été congelé avant : nous rappelons qu’il ne faut JAMAIS recongeler un produit décongelé).

tarte rustique

Après 45 minutes, déroulez votre rouleau de pâte, et déposez la pâte sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé légèrement fariné.
A l’aide de vos mains, étalez la pâte en un disque de pâte assez fin, la pate se sera légèrement déchirée, rebouchez les trous avec vos mains.
Mettez au réfrigérateur pendant que vous préparez la garniture.

tarte3

Préchauffez votre four à 220°C.
Lavez et épluchez les pêches.
Lavez, équeutez et dénoyautez les cerises.
Dans un plat creux, coupez les pêches en 8 à 10 quartiers et rajoutez les cerises (ou les framboises).
Arrosez de jus de citron, rajoutez, le sel, la farine et 45 g de sucre. Mélangez.
Disposez le mélange de fruits sur le disque de pâte en laissant un rebord de quelques centimètres. Rabattez les bords par dessus.
Facultatif : à l’aide d’un pinceau, badigeonnez les rebords de la pâte avec l’œuf battu.
Parsemez d’amandes effilées, et utilisez la demi cuillère à soupe de sucre restante pour en saupoudrer les rebords de la pâte.
Parsemez de petits morceaux de beurre avec le beurre restant.

tarte

Enfournez à 220°C pendant 30 minutes, puis baissez la température à 190°C et continuez la cuisson pendant encore 30 minutes.
Astuce : Mettez votre tarte dans le bas de votre four pendant la dernière demi-heure.

Sortez la tarte du four et laissez-la tiédir.
Servez avec le yaourt sucré.
Dégustez !

26 Commentaires

  1. […] ainsi que je suis tombée sur la recette de cette tarte rustique sur l’excellent blog Royal Chill, recette que j’ai un peu modifiée pour "faire […]

  2. Bonjour. Testée la semaine dernière, cette tarte a eu un vrai succès : moelleuse et croustillante à la fois ! Seul bémol : le jus qui s’échappe de la tarte, qui caramélise puis carbonise. J’ai profité de la mi-cuisson pour l’enlever. Mais c’est un vrai délice et finalement, pas si compliqué à réaliser en faisant la pâte la veille. Encore merci pour toutes ces super recettes que tu partages avec tant de passion. :)

Répondre à Priscilla Annuler la réponse

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici