recette de liqueur de verveine maison

Comment faire sa liqueur de verveine maison ?

recette de liqueur de verveine maison
Boissons, Recettes, Sucré  -  25 COMMENTAIRES

Le début de l’automne est la saison idéale pour faire sa liqueur maison. Si vous aimez les recettes anti-gaspillage comme moi, c’est le moment de tirer profit de vos plantes aromatiques avant que le froid ne vienne détruire les jolies feuilles vertes que vous avez eu tant de mal à bichonner pendant l’année !
La liqueur maison est si simple à faire et tellement bonne qu’une fois que vous aurez essayé, vous en referez dès que vous le pourrez. On peut faire sa liqueur maison avec toutes les plantes aromatiques que l’on a : du basilic, du romarin, du thym, de la menthe… mais ma préférée reste la verveine.
La verveine est bien connue pour ses propriétés digestives. On lui attribue de vraies vertus thérapeutiques, et elle est généralement utilisée pour soulager les maux de ventre, traiter les digestions difficiles et pour ses propriétés anti-inflammatoires. Le meilleur moyen pour profiter de ses bienfaits reste la consommation d’infusions (en feuilles fraîches ou sèches).
On ne peut pas vraiment affirmer que la liqueur ait les mêmes vertus, cela reste quand même de l’alcool et du sucre comme principale base, mais j’avoue qu’après un bon repas, la consommation d’un petit verre à liqueur de verveine a bel et bien un effet digestif !
Pour la faire maison rien de plus simple : il vous faut simplement des feuilles de verveine fraîches, de l’alcool, de l’eau et du sucre !


Quel alcool utiliser pour faire sa liqueur maison ?

Pour faire sa liqueur de verveine maison, la principale clé du succès reste le choix de l’alcool utilisé.
Si vous avez la chance de pouvoir vous procurer de l’alcool à 95°, ou à 90° non modifié (disponible dans certaines pharmacies jusque-là, mais à cause des restrictions cela devient très difficile d’en trouver), vous aurez le meilleur résultat car il s’agira d’alcool pur.
Si vous ne pouvez pas en trouver, de l’eau de vie, ou de l’alcool de fruits feront l’affaire.
Attention, n’utilisez surtout pas de l’alcool à 70° qui n’est pas propre à la consommation !

A quelles proportions diluer l’alcool ?

En fonction de l’alcool que vous allez utiliser la proportion d’eau sera différente.
Si vous utilisez de l’alcool pur (90 ou 95°), il faudra le diluer avec autant (voire plus) de quantité d’eau, alors que si vous utilisez de l’alcool de fruits, vous n’aurez pas besoin de le diluer beaucoup.
Pour 1 litre d’alcool à 90° ou 95°, comptez 1 à 1,3 litre d’eau (selon si vous aimez l’alcool très fort ou un peu plus dilué).
Pour 1 litre d’alcool à 40°, comptez un demi verre d’eau, juste de quoi diluer le sucre.


Quelle quantité de sucre utiliser ?

La quantité de sucre pour 1 litre d’alcool dépend des goûts de chacun mais cela varie entre 180 g à 300 g de sucre.
Vous pouvez adapter en fonction de vos préférences, comme pour la quantité d’eau, et commencer par 180 g si vous n’aimez pas la liqueur très sucrée, goûter le mélange, puis ajouter ou non plus de sucre si vous en ressentez le besoin.
Pour ma part, j’utilise 310 g de sucre pour 1,3 litres d’eau (avec de l’alcool à 95) et je trouve le résultat parfait (je l’aime sucrée)

La recette :

Print Recipe
Liqueur de verveine maison
La recette de la liqueur de verveine avec de l'alcool à 90° ou de l'alcool de fruits
Temps d'Attente 2 mois
Portions
litres
Ingrédients
  • 2 grosses poignées de feuilles de verveine fraîche
  • 1 litre d'alcool pur à 95° ou 90° (ou à défaut d'alcool de fruits ou d'eau de vie)
  • 1,20 litre D'eau si vous utilisez de l'alcool de fruits ou de l'eau de vie à 40°, n'utilisez qu'un demi verre d'eau
  • 200 à 350 g de sucre selon que vous l'aimiez peu sucrée ou sucrée (Attention, si vous utilisez de l'alcool de fruits, il vous faudra moins de sucre, environ 150 g)
Temps d'Attente 2 mois
Portions
litres
Ingrédients
  • 2 grosses poignées de feuilles de verveine fraîche
  • 1 litre d'alcool pur à 95° ou 90° (ou à défaut d'alcool de fruits ou d'eau de vie)
  • 1,20 litre D'eau si vous utilisez de l'alcool de fruits ou de l'eau de vie à 40°, n'utilisez qu'un demi verre d'eau
  • 200 à 350 g de sucre selon que vous l'aimiez peu sucrée ou sucrée (Attention, si vous utilisez de l'alcool de fruits, il vous faudra moins de sucre, environ 150 g)
Instructions
  1. Lavez et séchez les feuilles de verveine fraîches, puis mettez-les dans votre bouteille l'alcool. Laissez macérer deux mois de préférence en conservant votre bouteille dans un endroit frais et sec à l'abri de la lumière. Plus vous laisserez l'alcool et la verveine macérer longtemps, plus votre liqueur aura de goût.
  2. Après deux mois d'attente, filtrez votre alcool pour enlever les feuilles et résidus de feuilles de la bouteille.
  3. Dans une casserole, faites un sirop en faisant bouillir l'eau et le sucre. Laissez refroidir puis mélangez le sirop et l'alcool filtré. Mettez en bouteille et conservez au réfrigérateur (ou mieux, au congélateur).
  4. A ce stade il est important de goûter et de l’adapter à votre goût. Il vaut mieux commencer par mettre le minimum de sucre au départ puis rajouter du sucre mélangé à un fond d'eau boullie si le mélange est trop fort pour vous. Les goûts de chacun étant très différents, il est difficile de proposer un dosage universel. A noter que la quantité de sucre varie selon que vous utilisez de l'alccool à 90°C ou à 40 °C. En effet, avec de l'alcool à 90°C vous aurez besoin d'un litre d'eau pour diluer l'alcool, alors qu'avec l'autre alcool, uniquement un demi verre d'eau, donc la quantité de sucre devra être plus importante avec de l'alcool à 90 (qui nécessitera 2 litres de liquide... vous me suivez ?) Pour résumer : avec l'alcool à 90°C je recommande de commencer par 250 g, et avec l'alcool à 40°C par 125 g.

Conseil de conservation :

Une des meilleures manières de déguster sa liqueur selon moi est de la conserver au congélateur.
La liqueur contenant beaucoup d’alcool, votre préparation ne gèlera pas mais vous obtiendrez une liqueur bien froide avec une consistance parfaite !

Bonne dégustation !

Article précédent Article suivant

25 commentaires

  • Répondre Châtaigne 29 septembre 2017 at 8 h 52 min

    Uhuhu ! J’adore ça moi la liqueur de verveine ^^ C’est un peu comme mes pruneaux à l’eau de vie en fin de repas, c’est nickel !

    • Répondre Cécile 1 octobre 2017 at 9 h 44 min

      Ah on se comprend ! Oui j’adore aussi !:-)

  • Répondre LadyMilonguera 29 septembre 2017 at 12 h 21 min

    Je réalise la mienne à partir d’alcool pour fruits, bien plus simple à trouver.

    • Répondre Cécile 1 octobre 2017 at 9 h 45 min

      J’ai la chance d’habiter juste à côté de l’Italie donc je trouve cet alcool facilement mais si on n’a pas le choix ça marche aussi très bien comme ça :-)

      • Répondre PEYNEAU 23 août 2018 at 9 h 18 min

        avec un alcool de fruits il faut mettre 2 de litres au lieu de 1 l avec avec l’acool à 90° ?

        • Répondre Cécile 23 août 2018 at 13 h 01 min

          Bonjour,
          Non, l’alcool de fruits est déjà dilué donc il ne faut le diluer qu’avec un demi verre d’eau maximum.
          L’alcool à 90°C par contre, a besoin d’être dilué avec 1 à 1.5 litres d’eau !

    • Répondre viviane 20 juillet 2018 at 20 h 22 min

      oui mais la couleur n’est pas tres attirante et le gout different

      • Répondre Cécile 23 juillet 2018 at 12 h 56 min

        Bonjiur Viviane, la couleur dépend de l’alcool utilisé et de la durée d’infusion des feuilles. Pour le goût, comme expliqué dans l’article, chacun peut le faire à son goût en ajoutant plus ou moins d’eau et/ou de sucre :-)

  • Répondre Isabelle de Jardin des gourmands 1 octobre 2017 at 21 h 15 min

    Une bonne utilisation de la verveine fraîche, pour un petit verre après les repas un peu trop copieux ! Ca fait son effet.

  • Répondre By acb 4 you 7 octobre 2017 at 0 h 50 min

    C’est curieux c’est que j’avais faite n’avait pas cette jolie couleur verte. Elle devenue couleur ambrée comme du rhum. Dans tous les cas c’est délicieux!
    Cheers !

    • Répondre Cécile 9 octobre 2017 at 21 h 31 min

      Alors Annie pour tout te dire ce n’est pas la première fois que j’en fais mais c’est la première fois que j’obtiens une si jolie couleur verte qui ne vire pas au marron après quelques jours. Je n’ai pas d’explication… mystère ! :-D

      • Répondre GAMOND Jeannine 18 décembre 2017 at 7 h 06 min

        je cultive bien ma verveine = 2 sortes, citronnelle et non citronnée, il est vrai qu’en mettant les feuilles de verveine à macérer directement dans l’alcool la liqueur devient parfois de couleur marron donc je pratique une autre façon qui consiste à mettre les feuilles de verveine dans un filet à mailles assez fermées et à suspendre celui ci au dessus de l’alcool sans le faire tremper, le résultat est bien vert mais il faut presque 3 mois. Jeannine.

        • Répondre Cécile 19 décembre 2017 at 16 h 49 min

          Ah c’est intéressant, je ne savais pas que l’on pouvait procéder comme ça, merci pour l’information !

          • GAMOND 26 août 2018 at 17 h 19 min

            Bonjour Jeannine, je vais te donner une recette simple et formidable pour la liqueur de verveine, je demeure en Auvergne et la plante non citronnée y pousse bien. si possible,
            25 cl d’alcool 90° (pharmacie) ,25 cl alcool 40° fruit = alcool 65°
            mettre cet alcool dans un bocal hermétique (caoutchouc neuf) y ajouter 50 à 60 feuilles de verveine
            fraiches les mettre dans un filet à fines mailles et déposer ce filet dans l’alcool, refermer le bocal. Mettre ce bocal durant 7 à 8 jours dans le réfrigérateur et tu verras la couleur verte de ta verveine, quand celle-ci te plaira tu y ajoutera le sirop suivant.
            370 gr d’eau avec 210 gr de sucre, faire bouillir 2 mn pas plus laisser refroidir et mélanger à la verveine à déguster qu’après un mois , bien froid au frigo ou même au congélateur , avec modération.

          • Cécile 27 août 2018 at 21 h 08 min

            Bonjour Pierrette,

            Merci BEAUCOUP pour le partage de cette recette que je ne manquerai pas de réaliser une prochaine fois ! Le fait de mettre les feuilles dans un filet devrait éviter la corvée de filtrage !
            Très bonne soirée,
            Cécile

      • Répondre tchoi 3 septembre 2018 at 13 h 48 min

        c est parce que vous avez mis la verveine dans le melange alcool eau alors qu il faut la mettre dans l alcool et la ca restera vert. et en plus pas besoin de laisser tres longtemps a macéré deux jours ca suffit . il faut que les feuilles se brisent,quelles deviennent cassante .

        • Répondre Cécile 3 septembre 2018 at 15 h 47 min

          Merci beaucoup pour les conseils, c’est bon à savoir pour la couleur !
          Pour les feuilles je trouve que le goût est plus prononcé si on les laisse macérer longtemps par contre, mais je réessaierai pour en avoir le cœur net!

    • Répondre tchoi 3 septembre 2018 at 13 h 45 min

      c est parce que vous avez mis la verveine dans le melange alcool eau alors qu il faut la mettre dans l alcool et la ca restera vert

  • Répondre Audrey 14 décembre 2017 at 23 h 52 min

    Bonjour,
    Je viens de mettre ma liqueur de verveine en bouteille. Je l’ai préparée à partir d’1 L d’alcool à 94 degrés et ajouté après longue macération mon sirop comportant 1 L d’eau, 400 gr de sucre et 400 gr de miel.
    Elle est beaucoup trop forte et à ce goût dérangeant d’alcool à 90 degrés que l’on utilise pour se soigner :/
    Auriez-vous une astuce pour adoucir ma préparation? Je comptais offrir quelques bouteilles mais j’hésite du coup!?
    Merci :)

    • Répondre Cécile 15 décembre 2017 at 15 h 28 min

      Bonjour, alors c’est vrai que cette liqueur est plus forte que celle du commerce mais on peut tout à fait rajouter de l’eau si elle vous semble trop forte ! Rajoutez donc un peu d’eau en goûtant régulièrement jusqu’à ce qu’elle soit à votre goût !

  • Répondre Jacques THÉBAULT 20 juin 2018 at 16 h 29 min

    Bonjour,

    Dans le cadre de le Recette, corriger “1 litre d’alcool pur à 95 ou 95° ” en, je suppose, “95° ou 90°” ?
    Pour le reste, j’en ai l’eau à la bouche…2 mois patience ! Ah! La découverte de la verveine du Velay à l’occasion de mes visites d’ado à ND de France….60 ans déjà.

    • Répondre Cécile 21 juin 2018 at 21 h 12 min

      Bonjour Jacques,
      Merci d’avoir vu cette coquille, je viens de la corriger grâce à vous ! C’est vrai qu’il faut de la patience mais le résultat en vaut la chandelle. J’ai bien connu la verveine du Velay aussi :-) Bonne soirée en espérant que le temps d’attente sera à la hauteur de vos espérances !

  • Répondre JACQUELINE 30 septembre 2018 at 16 h 58 min

    Cette recette à l’air formidable, car avec les feuilles directement dans l’acool la couleur a viré immédiatement. Mais où trouver ce filet ? Merci pour le renseignement

    • Répondre Cécile 2 octobre 2018 at 17 h 13 min

      Merci Jacqueline ! Je pense que vous pouvez utiliser une simple gaze bien attachée pour le filet ! Bonne journée,

    laisser un commentaire