Tarte cheesecake à la ricotta et aux abricots

tarte cheesecake part abricots pâtisserie Tarte cheesecake à la ricotta et aux abricots

La semaine dernière je me suis rendue compte que sur le blog, il n’y a pas beaucoup de recettes aux abricots. L’année dernière j’avais préparé un clafoutis abricots-lavande que j’avais adoré, et que j’avais trouvé dans le magazine Cuisine Actuelle. Cet été, j’ai eu envie de renouveler l’expérience avec une recette différente, et c’est le magazine Fou de Pâtisserie qui m’a inspirée ! La recette initiale proposait de parfumer la tarte avec un sucre au basilic, mais je n’ai pas osé marier le basilic à ce dessert (suite à une mauvaise expérience avec des saveurs similaires). Vous pouvez tout à fait le faire cela dit, car qu’elle soit nature ou non, cette tarte est divinement bonne. La pâte aux spéculoos se marie parfaitement à la douceur de la ricotta et à l’acidité des abricots. Un vrai coup de cœur !

bouton Tarte cheesecake à la ricotta et aux abricots

Kit pizza : pâte de Jamie Oliver et sauce aux tomates fraîches

kit pizza maison recette Kit pizza : pâte de Jamie Oliver et sauce aux tomates fraîches

Dans le commerce on trouve souvent des kits à pizza tout prêts et je me laisse parfois tentée lorsque je manque de temps. Le résultat est un peu décevant mais je m’en contente lorsque je rentre tard du travail et pas envie de cuisiner. Mais il faut savoir que préparer son propre kit à pizza, c’est vraiment simple à faire et le résultat n’a rien à voir. L’avantage, c’est que l’on peut en préparer en quantité et le congeler pour plus tard et ainsi avoir son propre kit à pizza maison, ce qui est encore plus pratique si des amis débarquent à l’improviste ! Non seulement vous n’aurez que des ingrédients sains et naturels dedans, mais en plus vous pouvez être sûrs de régaler tout le monde. Pour la pâte à pizza j’utilise la recette de Jamie Oliver, que je trouve juste parfaite car elle est à la fois très simple et délicieuse. Pour la sauce à pizza, elle ne vient pas de Jamie Oliver mais j’utilise toujours la même depuis plusieurs années, et c’est ma préférée. On peut aussi utiliser un simple coulis de tomate mais personnellement une sauce préparée, même à l’avance c’est vraiment meilleur ! Plus de raison pour ne pas essayer au moins une fois !

bouton Kit pizza : pâte de Jamie Oliver et sauce aux tomates fraîches

Un jour à Edimbourg

Ecosse que faire a edimbourg edinburgh Un jour à Edimbourg

Après avoir parcouru les Highlands, l’ouest de l’Ecosse, l’Ile de Skye et une petite partie du centre-est, notre dernière étape était Edimbourg. Moi qui ne suis pas très ville, je n’avais pas spécialement hâte d’y aller, pour moi l’Ecosse j’y étais allée avant tout pour les Highlands et ses paysages sauvages. Mais il faut bien avouer qu’Edimbourg possède un vrai charme. En y mettant les pieds, j’ai été totalement conquise par cette ville. La vieille ville, le château et les autres quartiers sont magnifiques. J’ai pu y découvrir le restaurant de Jamie Oliver et plein de bonnes adresses shopping !

bouton Un jour à Edimbourg

Fudge marbré au chocolat, cerises et chamallow

fudge chocolat cerises chamallow Fudge marbré au chocolat, cerises et chamallow

Bon, ce n’est pas parce que c’est l’été qu’on va oublier les recettes décadentes, loin de là… regardez il y a même des fruits dedans : quelques bouchées de ce fudge divinement diabolique et vous pourrez fièrement annoncer que vous avez avalé un cinquième de votre dose journalière en fruits et légumes. Ok je ne suis pas crédible ? Pas grave. Tout ce que vous avez à retenir c’est que cette recette ne demande que 10 minutes de préparation et est une pure tuerie ! Elle m’a été directement inspirée du magazine Fou de Pâtisserie. La recette originale contient des fruits rouges et du chocolat. De mon côté j’en ai profité pour troquer une partie des fruits rouges par un peu de pâte à tartiner aux Marshmallows Fluff ramenée d’Ecosse, et le résultat était toppissime (bien que pas très diététique j’avoue) !

bouton Fudge marbré au chocolat, cerises et chamallow

Glace à la vanille de Pierre Hermé avec ou sans sorbetière

glace vanille pierre herme coulis chocolat amandes Glace à la vanille de Pierre Hermé avec ou sans sorbetière

J’adore les glaces, c’est pour moi un dessert complètement régressif, et pour tout vous avouer, j’en mange toute l’année, au moins 4 à 5 fois par semaine ! La plupart du temps je les achète, mais l’année dernière j’ai découvert que « pas de sorbetière » ne rimait pas avec « pas de glace maison » ! J’avais préparé une glace au yaourt sans sorbetière que j’adore refaire quand arrive l’été. Depuis quelque temps ma nouvelle lubie, c’est la glace à la vanille de Pierre Hermé sans sorbetière, nappée de sauce au chocolat : un vrai délice. Alors bien sûr si vous avez une sorbetière elle n’en sera que meilleure, mais elle est parfaitement réalisable sans : à condition de suivre quelques conseils… et ça c’est une des plus chouettes découvertes que j’ai faite ces derniers temps ! J’ai trouvé la recette sur le blog Plus ou moins 62 °C. Personnellement je la préfère un peu moins sucrée et nappée d’une sauce au chocolat et d’une pointe de sel, cela crée un contraste parfait , mais c’est au goût de chacun !

bouton Glace à la vanille de Pierre Hermé avec ou sans sorbetière

Tarte rustique aux cerises, ricotta et amandes de Martha Stewart

tarte martha stewart cerises2 Tarte rustique aux cerises, ricotta et amandes de Martha Stewart

Aujourd’hui je continue dans ma lancée de la traduction du magazine Living, The food issue, de Martha Stewart. Après avoir préparé sa ricotta maison, il fallait bien que je trouve une recette d’utilisation. Et c’est dans ce même magazine que je l’aie trouvée ! En fait, j’avoue, je l’avais repérée bien avant celle de la ricotta. Cette magnifique tarte avait tout pour me plaire : une base de pâte brisée, des amandes effilées, une couche de ricotta, le tout recouvert de cerises fraîches citronnées, il n’en fallait pas plus pour que je la teste ! Cette tarte rustique est légère, pas très sucrée et l’alliance de la ricotta et des cerises est divine.

bouton Tarte rustique aux cerises, ricotta et amandes de Martha Stewart

Ricotta maison de Martha Stewart

ricotta maison recette comment faire Ricotta maison de Martha Stewart

L’année dernière je vous avais parlé du superbe magazine Living de Martha Stewart, The food Issue, que j’avais trouvé au Whole Foods Market de San Francisco.
J’avais d’ailleurs préparé sa superbe tarte rustique aux pêches, qui était une vraie tuerie ! J’ai donc eu envie de continuer l’expérience et de traduire plus de recettes de ce magazine qui est introuvable en France, et j’ai testé la recette de la ricotta maison. Cela peut paraître bizarre ou compliqué de se fabriquer son propre fromage maison, mais j’ai vraiment été étonnée de la simplicité du procédé. Il ne s’agit ni plus ni moins que de lait et de crème bouillis avec un peu de sel, auxquels on ajoute du jus de citron. C’est donc extrêmement simple et cela vaut vraiment le coup de la faire soi-même, cela n’a rien à voir avec la ricotta que l’on achète au supermarché, elle est douce, onctueuse et goûteuse, légèrement salée, bref parfaite ! Aujourd’hui c’est une recette guidée que je vous propose, en vous montrant comment faire et réussir votre ricotta maison en peu de temps !

bouton Ricotta maison de Martha Stewart

Road Trip en Ecosse III : du Wester Ross à St Andrews

wester ross 4 Road Trip en Ecosse III : du Wester Ross à St Andrews

Après avoir fait le plein de paysages superbes sur l’île de Skye et l’ouest de l’Ecosse, nous reprenons notre route pour les 3 jours restants. Au programme : la route de Lochcarron à Edimbourg en passant par Inverness. La dernière journée étant prévue pour Edimbourg mais ça sera l’objet d’un autre article ! Faute d’avoir vu Nessie, le monstre du Loch Ness, on a quand même découvert une région riche en histoire et en paysages côté ouest, et une ville magnifique côté Est : St Andrew’s.

bouton Road Trip en Ecosse III : du Wester Ross à St Andrews

Tapas : les empanadillas aux tomates, thon et poivrons [recette de boulangerie]

empanadillas poivron tomates thon Tapas : les empanadillas aux tomates, thon et poivrons [recette de boulangerie]

Si vous êtes déjà allé en Espagne vous connaissez peut-être ces petits chaussons garnis que l’on trouve dans toutes les boulangeries et dans tous les bars à tapas : les empanadillas (ou empanadas). Aujourd’hui c’est un vrai secret de fabrication que je vous donne pour l’occasion de la Battle Food #21 sur le thème des tapas, organisé par Délices Cookie’s !
Les empanadillas j’ai toujours adoré ça. Lorsque j’étais petite j’avais l’habitude d’aller en acheter à la boulangerie du coin en Espagne. Leur pâte à la fois fondante et croustillante, et leurs garnitures toutes meilleures les unes que les autres, en faisaient un de mes en-cas préférés. Et à l’heure des tapas, elles faisaient aussi partie du menu. J’ai longtemps cherché la recette de la pâte pour les refaire à la maison mais dans tous les livres ou les recettes que j’avais trouvées sur Internet je n’avais jamais réussi à retrouver la même. Certains utilisent une pâte brisée ou pire un pâte feuilletée. L’été dernier j’ai profité d’un retour en Espagne dans ma famille pour questionner les Espagnols au sujet du secret de cette fameuse pâte, et ma voisine, cuisinière hors pair, a bien voulu m’expliquer et me montrer comment les préparer… Cette recette elle la tenait de sa mère, qui l’avait elle-même héritée de la boulangerie du coin. C’est donc un vrai secret que je vous livre aujourd’hui ! En les préparant j’ai vraiment retrouvé le goût des vraies empanadillas que l’on trouve dans les petites boulangerie d’Espagne : la pâte est croustillante et fondante à la fois. On peut les garnir avec toutes sortes de garniture, de restes. Une de mes garnitures préférées est celle aux poivrons et aux tomates.
bouton Tapas : les empanadillas aux tomates, thon et poivrons [recette de boulangerie]

Dinosaurus® maison et Découpes Dinosaures Royal Chill à télécharger !

dinosaurus decoupes royal chill cover copie Dinosaurus® maison et Découpes Dinosaures Royal Chill à télécharger !

Les Dinosaurus® et moi, c’est une longue histoire d’amour. L’année dernière lorsque j’ai vu qu’un de mes blogs préférés (aka la Super Supérette) les avaient réanimés avec leurs Jurassiques, je n’ai pensé qu’à une chose pendant des mois : les refaire. Problème : je n’avais pas de moules dinosaures, et l’idée de faire des Dinosaurus® en forme de canard, ben il faut dire que c’est tout de suite moins palpitant…
J’ai donc sagement gardé la recette de côté pour le jour où j’en trouverais dans le commerce. Mais ce jour n’est jamais arrivé. J’ai oublié, et finalement, le jour où j’ai enfin voulu les faire pour de vrai pour le concours que la Super Supérette organisait récemment, je n’avais toujours que mes moules canards qui me regardaient du coin de l’œil en me narguant.
D’un revers de main, j’ai gentiment fait comprendre aux canards, que sur ce coup-là, ils ne gagneraient pas.
Quelques dinos découpés sur du papier cartonné, et une fournée plus tard, j’avais enfin mes Dinosaurus®, tout beaux, tout dorés et tout chocolatés ! Ayant eu tant de mal à trouver des moules, je me suis dit que je ne devais sûrement pas être la seule… alors avec l’aide de Chloé, on vous a confectionné des moules rien que pour vous : on vous présente les Découpes Dinosaures Royal Chill ! Chloé vous a créé un joli fichier depuis l’Australie, où elle a enfin accès à Internet ! On espère donc que vous serez aussi enthousiastes que nous pour les tester. Bon ça ne vaut pas de vrais moules, mais vous en aurez toujours sous la main, vous n’aurez pas à les laver et pas à leur trouver une place dans le placard (et ça c’est plutôt une bonne nouvelle) !

bouton Dinosaurus® maison et Découpes Dinosaures Royal Chill à télécharger !