La recette du Frosé {Frozen rosé}

Boissons, Glaces, Recettes, Sucré  -  2 COMMENTAIRES

Pour ceux qui seraient passés à côté de la tendance « frosé (ou frozen rosé)« , il n’est pas trop tard !
Le frosé c’est LA boisson qui fait le buzz depuis l’été dernier et personnellement elle a déjà détrôné mes cocktails favoris.
Tout le monde y va de sa touche personnelle pour adapter cette merveilleuse idée. Qu’on l’aime nature, aromatisé aux fraises ou de son fruit préféré, c’est vraiment le cocktail qui va changer vos apéros croyez-moi !
Mais le frosé c’est quoi exactement ?
Et bien si vous ne l’avez pas deviné au titre, ce n’est ni plus ni moins qu’un granité de vin rosé !
Il existe plusieurs méthodes pour le préparer : certains forment des glaçons de rosé qu’ils passent au blender, d’autres préfèrent la méthode facile qui consiste à congeler le rosé en couche fine et à le remuer ou le gratter (comme pour un granité).
D’autres encore utilisent leur sorbetière pour un rendu plus onctueux.
Dans les 3 cas le principe est le même : le rosé est d’abord congelé jusqu’à solidification (solidification partielle car l’alcool ne le rend jamais complètement solide), puis est arrosé d’un sirop froid maison à base de sucre, d’eau et de citron (pour sa version classique), ou de sucre et de fruits pour une version fruitée.
On ne peut plus simple donc !
Aujourd’hui, je vous livre donc la recette de la version classique et de ma version à la pêche et à la verveine.
Le résultat est bluffant à moindre effort, j’adore !
On passe à la recette ?

Comme je le disais un peu plus haut, il y a plusieurs méthodes pour préparer un frosé.

Pour cette recette j’ai opté pour la solution la plus facile, celle qui demande le moins de vaisselle et d’ustensiles (je suis toujours partante pour m’éviter une corvée de vaisselle de sorbetière ou de blender !)
A savoir qu’il faut s’y prendre au moins 6 ou 7 heures à l’avance pour que le rosé soit bien congelé. Le mieux c’est d’en avoir toujours dans son congélateur (il ne durcira pas trop grâce à la présence d’alcool).

Pour la recette du frosé à la pêche :

Print Recipe
Le frosé, la boisson tendance de l'été !
C'est le cocktail qui fait le buzz cet été : le frozen rosé, un granité de rosé à la pêche à siroter à l'apéro !
Temps de Préparation 10 minutes
Portions
verres
Ingrédients
  • 500 ml de rosé
  • 60 g de sucre
  • 60 ml (ou g) D'eau
  • 6 ou 7 feuilles de verveine fraîche (facultatif)
  • 1 citron pressé
Temps de Préparation 10 minutes
Portions
verres
Ingrédients
  • 500 ml de rosé
  • 60 g de sucre
  • 60 ml (ou g) D'eau
  • 6 ou 7 feuilles de verveine fraîche (facultatif)
  • 1 citron pressé
Instructions
  1. Versez le rosé dans un grand plat rectangulaire et mettez-le au congélateur. Au bout de 4 heures, remuez et remettez au congélateur.
  2. Epluchez la pêche et réduisez-la en purée (soit avec un mixeur, soit en la râpant) Versez le sucre, le jus du citron, l'eau et la purée de pêche dans une casserole. Ajoutez la verveine si vous le souhaitez, et lorsque le mélange frémit, laissez chauffer pendant environ 5 min. Réservez au réfrigérateur.
  3. Au moment de servir, versez le rosé gelé dans des verres et versez équitablement le sirop par-dessus. Mélangez à la cuillère et buvez immédiatement.

Conseil : utilisez un vin rosé assez foncé car la couleur s’estompe en gelant

Pour la recette du frosé classique :

Congelez votre vin rosé en procédant de la même manière que pour le frosé à la pêche ci-dessus.
Dans une petite casserole, faites chauffer 50 g de sucre avec 50 g d’eau et faites bouillir.
Retirez du feu et ajouter le jus d’un gros citron.
Versez ce sirop refroidi sur votre granité de rosé et remuez bien avant de servir.

Note : Vous pouvez ajouter des fraises ou des cerises, ou encore des feuilles d’hibiscus pour rendre votre frozé un peu plus rose. C’est ce que j’ai fait pour le 2ème verre que vous pouvez voir en photo, j’ai simplement rajouté 4 ou 5 fleurs d’hibiscus à mon sirop pour une couleur plus rouge !

Sirotez !

Article précédent Article suivant

2 commentaires

  • Répondre gridelle 19 août 2017 at 18 h 16 min

    c’est intéressant toute cette petite histoire et ça me donne surtout très envie de gouter!

    • Répondre Cécile 19 août 2017 at 20 h 20 min

      N’hésite pas à teter Ingrid, c’est délicieux !

    laisser un commentaire