Le lac de Côme et ses environs : que voir, que faire ?

Italie, Voyage  -  4 COMMENTAIRES

Le Lac de Côme, ou Lago di Como, fait partie de ces destinations qui se trouvent tout près de la France et qui nous promettent un dépaysement total !
A une petite heure de route de Milan et à la frontière de la Suisse, ce lac, situé en plein cœur des Alpes italiennes fait partie des plus grands lacs d’Italie et constitue un point de chute parfait pour visiter le Lac de Lugano, le Lac Majeur mais aussi Milan.
La saison idéale pour le visiter est à la fin du printemps ou la fin de l’été car on peut s’y baigner, se balader dans les nombreux villages alentours, faire de jolies randonnées sur les hauteurs du Lac, sans pour autant subir l’affluence touristique ou trop souffrir des chaleurs estivales.
Mais nous sommes beaucoup à ne pas vraiment avoir le choix de nos vacances et je sais que pas mal d’entre vous ont prévu de s’y rendre en été. Attendez-vous juste à avoir plus de monde sur les routes et dans les villages si c’est votre cas !
Quoi qu’il en soit, quelle que soit la saison, le Lac de Côme et ses environs mettra tout le monde d’accord : c’est vraiment une destination superbe qui vous fera prendre un grand bol d’air frais et vous dépaysera.
J’y suis partie une semaine fin mai-début juin, vous avez peut-être pu le voir sur mes comptes Facebook et Instagram d’ailleurs.
J’ai beaucoup apprécié cette partie de l’Italie et il ne fait aucun doute que je retournerai visiter d’autres endroits de ce pays qui me plaît tant.
Aujourd’hui je vais donc vous parler de mon itinéraire pour une semaine, des endroits que j’ai aimé visiter aux alentours, (principalement au Lac de Lugano et au Lac Majeur), mais aussi des bonnes adresses que j’ai pu dénicher, des bons plans et des conseils pour éviter la foule !

Quel itinéraire et combien de temps y rester ?

Le pourtour du Lac de Côme fait environ 150 km, il est donc assez facile d’en faire le tour en voiture ou en bateau en quelques jours.
Si vous voulez profiter du lac, vous balader, faire des visites et avoir le temps de profiter des lacs alentours comme Lugano et le Lac Majeur, je conseillerais un circuit d’une semaine. Prévoyez deux jours de plus si vous voulez visiter Milan.
Voici l’itinéraire que j’ai choisi et qui selon moi était parfait niveau timing !
-4 jours au Lac de Côme.
-1 journée au Lac de Lugano (à une petite heure de route du Nord du Lac de Côme, on peut sans problème partir le matin pour rentrer le soir si on ne loge pas tout au sud du Lac de Côme)
-2 jours au Lac Majeur

Que voir et que faire au Lac de Côme ?

Encaissé entre des versants verdoyants et constellé de somptueuses villas, de jardins paradisiaques et de villages à couper le souffle, le Lac de Côme est vraiment une destination qui permet d’en prendre plein les yeux tout en profitant des activités aquatiques que le Lac a à offrir.

Prendre le bateau pour visiter le Lac (ou en louer un).
Le premier conseil que je donnerais à toute personne prévoyant de s’y rendre serait de préférer le bateau à la voiture. Les routes étant assez étroites il n’est pas rare qu’elles se retrouvent bloquées parce que deux bus ou camions ne passent pas en même temps !
Alors plutôt que de passer deux heures dans les bouchons, n’hésitez pas à utiliser ces liaisons. Certains Ferries transportent aussi les voitures ce qui peut être une excellente solution pour aller d’une rive à l’autre tout en étant libre.

Le bateau étant l’une des meilleurs vues que l’on puisse avoir pour admirer les rives et les villas, vous pouvez aussi en louer un pour aller vraiment où vous vouler. Il existe de nombreuses compagnies privées pour en louer.
AC Boat par exemple à Menaggio propose un bon rapport qualité/prix (120 euros/heure)
Sinon si vous êtes un peu plus sportif et/ou que vous avez un budget serré vous pouvez aussi louer un pédalo ou un kayak !
A savoir qu’on ne trouve pas de pédalos partout, les seuls que j’ai trouvés se situaient à Côme et à Tremezzo (Chez « Hiring a Boat ? » pour Tremezzo).

Visiter le centre historique de Côme et prendre le funiculaire.
Côme est une ville pittoresque et charmante dans laquelle il fait bon s’y balader hors saison, admirer sa cathédrale et la Basilica di San Fedele, flâner le long des rives du lac, et, le dimanche uniquement (sauf en août où ils sont ouverts tous les jours) se balader dans les jardins des Villas Olmo, Grumelo et Sucota.
Si vous vous rendez à Côme ne manquez pas le funiculaire de Côme qui vous amènera directement sur les hauteurs, à Brunate.
De là, après une petite demi-heure de grimpette à pied (dur dur quand il fait chaud !), vous pourrez avoir une vue panoramique sur le Lac et de jolies points de vue pour prendre quelques photos !

Depuis le phare vous pourrez avoir de très jolies vues !

Baladez-vous sur la “Greenway Lago di Como” !
Il s’agit d’une randonnée facile, en fait un parcours sur un sentier pavé entre les villages de Colonno et de Cadenabia sur la rive ouest du lac. C’est selon moi l’une des plus jolies balades à faire si vous vous rendez au lac de Côme. On parcourt à pied ce sentier de 10 km qui nous permet de découvrir une multitude de petits villages tous plus beaux et pittoresques les uns que les autres, mais également des paysages enchanteurs surplombant le lac !
J’ai vraiment adoré cette balade, n’hésitez pas à la faire si vous vous y rendez !

Il y a un arrêt de bus juste à la fin de la balade si vous ne voulez pas refaire les 10 km en sens inverse !

Se rendre dans les si jolis villages de Bellagio et de Varenna.

A noter !
Si vous êtes sur l’autre rive, un bateau part de Menaggio et s’arrête dans ces deux villages, ainsi qu’à la villa Carlotta. Il suffit de prendre un ticket pour la journée pour faire toutes les destinations qui nous plaisent dans cette partie centrale du lac.

On m’avait beaucoup parlé du village de Bellagio, de ses ruelles si pittoresques, de son charme, avec ses bateaux qui tanguent à ses pieds.
C’est vrai que Bellagio est un village qui ne manque pas d’attrait, mais l’ayant fait un dimanche, l’affluence de touristes m’a vite étouffée et j’avoue que je n’ai pas pleinement profité de son charme. Cela n’enlève rien à la beauté du village mais je conseillerais de vraiment éviter d’y aller le week-end pour le coup. Les queues interminables pour prendre le bateau (pour y aller et en partir), les bains de foules et toute cette affluence m’auront empêché de profiter du village.
Un peu plus haut et tout aussi beau que Bellagio, se trouve le merveilleux petit village de Varenna. Arrêtez-vous y !
Ce village est l’un de ceux qui m’auront le plus plu pendant mon séjour.
La toute première photo de couverture de ce billet a été prise là-bas et même si l’affluence des touristes était encore une fois bien là, une halte à la villa Monastero et dans ses jardins m’auront permis de découvrir une rive magnifique du lac, fleurie à souhait et très reposante (bien moins fréquentée que le centre du village).
L’entrée coûte aux alentours de 5 euros et permet de faire une longue balade dans les jardins de la villa (plusieurs kilomètres quand même) !


– Sur l’autre rive, du côté de Menaggio, si vous aimez les villas, arrêtez-vous à la villa Carlotta, qui fait partie des incontournables de la région, pour la beauté de ses jardins mais aussi pour ses peintures et sculpture à l’intérieur.

Faites une halte à Isola Comacina, l’unique (et minuscule) île du lac de Côme en face du village d’Ossucio ! Des bateaux-taxis s’y rendent plusieurs fois par jour, mais si vous ne souhaitez pas vous y rendre vous pouvez aussi l’observer de loin depuis la rive, ou en pédalo/kayak (avec interdiction d’y faire escale cela dit).

Où se loger, où manger au lac de Côme

N’étant pas fan des endroits trop touristiques j’ai choisi mon point de chute au nord lu lac de Côme dans le petit village de Gravedona. C’est un coin un peu excentré mais tellement plus reposant que le sud du Lac ! Gravedona offre l’avantage de se trouver tout près d’une base de location de bateaux et en même temps se situe tout près du lac de Lugano, ce qui était très pratique pour aller passer la journée en Suisse !

Pas d’hôtel ou de B&B pour ce séjour mais un agriturismo, un mode d’hébergement que j’avais envie de tester depuis longtemps et que j’ai pu expérimenter dans mon logement coup de cœur du voyage : l’Agriturismo Ca del Lago !
Les agriturismi sont des équivalents de nos fermes françaises et proposent le gîte et le couvert (les produits qu’ils proposent sont d’ailleurs très souvent issus de leurs propres récoltes et exploitations agricoles dans ce type d’hébergement).

Crédit photos chambre Agriturismo Ca del lago

C’était le cas de ce formidable agriturismo, qui, en plus de proposer un cadre idyllique aux pieds du lac et des montagnes, propose de jolies chambres, un espace spa au top et un restaurant avec d’excellents produits.
Ce qui m’a surtout plu c’est l’ambiance familiale et le goût du fait maison. Oui parce qu’il faut savoir qu’ils mettent leur propre eau en bouteille, une eau prélevée directement à la source des montagnes avoisinantes et traitées selon les réglementations en vigueur, produisent leur propre miel non pasteurisé (une tuerie… à un prix défiant toute concurrence, j’ai ai ramené 3 kilos !), et vendent également leurs produits issus de leur récoltes (confiture, fromages…).
Le tout avec un accueil fidèle au mythe de l’accueil à l’italienne !
Cet agriturismo est assez grand et se rapproche bien plus de l’hôtel que d’une véritable ferme, il comprend une dizaine de chambres, toutes belles et confortables mais les vrais plus, c’est la piscine extérieure donnant sur les montagnes dans cet immmense jardin, et bien sûr l’espace spa au sous-sol, comprenant hammam, sauna et jacuzzi !
Après une bonne journée de marche je vous assure que c’est un réel bonheur de pouvoir se détendre là-bas et on en ressort totalement ressourcé ! Un vrai bonheur de séjourner là-bas.
Côté restaurant, j’ai dîné plusieurs soirs de suite à leur table et j’ai beaucoup aimé les plats proposés, les produits sont frais et de qualité, les pâtes maison sont à se damner, et le sorbet au citron tellement bon ! C’est vraiment une adresse que je recommande si vous cherchez un endroit où manger.

Côté restaurants je n’ai pas beaucoup de recommandation car j’ai souvent mangé au restaurant de l’hôtel mais si vous avez l’occasion d’aller plus au sud (à une quinzaine de kilomètres), du côté de Tremezzo, vous trouverez un hôtel-restaurant :

La Darsena, Via Regina, 3 – 22016 Tremezzina Località Tremezzo (Como).
Les prix sont élevés (110 euros à deux) je vous l’accorde, mais on y mange excellemment bien ! Les plats sont très fins et certins desserts (la tarte aux pommes) est tellement bonne que j’en ai pris deux^^

A part ces deux restaurants je n’ai pas vraiment eu de coup de cœur gastronomique.
Par contre si vous voulez une bonne glace, je vous conseille d’aller à La Gelateria La Carapina, à Gravedona : Via Umberto Ier, 22015 Gravedona.
Leurs glaces sont excellentes, ils pasteurisent eux-mêmes leur lait, choississent des produits de la meilleure qualité possible et ça se sent ! Leut glace sont divines… et vous pourrez même goûter aux brioches fourrées à la glace : un must en Italie !

Que voir et que faire dans les environs du Lac de Côme

Comme je vous le disais un peu plus haut, si vous allez au lac de Côme il serait dommage de ne pas faire une petite escapade dans les alentours.

Voici deux endroits que j’ai particulièrement appréciés :

– Le lac de Lugano.

Lugano est une ville Suisse italienne située à environ 45 minutes de route de Gravedona.
Comme toutes les villes Suisses, là-bas tout y est plus propre, plus luxueux, plus calme. Loin de l’effervescence italienne du Lac de Côme cela a été un vrai bonheur de faire une escapade d’une journée là-bas.
Côté ville, rien d’exceptionnel, il s’agit d’une petite ville suisse typique, avec ses magasins, ses boutiques, ses prix exorbitants^^ Ah si, si vous aimez le chocolat arrêtez-vous à la boutique Läderach. Leurs chocolats sont hors de prix mais ils sont tellement bons qu’on en oublie tout !
D’ailleurs pour l’anecdote, pensez à désactiver vos données mobiles… 120 euros de hors forfait pour 5 minutes d’utilisation d’internet quand même, il vaut mieux le savoir !
Mais au-delà de ça, le lac est magnifique et plus majestueux selon moi que le Lac de Côme.
On peut louer un pédalo et plonger dans les eaux étincelantes du lac, mais surtout ce que j’ai préféré c’est la vue panoramique complètement magique et époustouflante du haut du Monte Bre que l’on atteint par funiculaire.
L’aller-retour coûte environ 25 euros par personne mais vous pouvez aussi vous y rendre en voiture.
Quel que soit le moyen de transport utilisé, si le temps est clair, allez-y sans hésiter, vous aurez une des plus belles vues qu’il vous aura été donné d’avoir !

– Le Lac Majeur.

Assez loin du lac de Côme, il vous faudra bien deux heures de route pour vous y rendre mais c’est un lac qui a de nombreux atouts. Moins touristique que le lac de Côme, il est agréable de s’y rendre en été pour visiter les jolis villages bordant le lac.

J’ai choisi de loger à Stresa dans une petite maisonnette surplombant le village pour être au plus près des principales attractions !

Les îles Borromées, considérées comme le plus bel endroit du lac Majeur comprennent 4 petites îles (en fait 3 principales et une minuscule où ne pousse qu’un arbre ou deux !) On y accède par bateau depuis Stresa et Verbania.
De là-bas on peut visiter les îles et les villas qui s’y trouvent.

Le Monte Mottarone : Il s’agit d’une petite station de ski culminant à 1500 m d’altitude qui offre une vue spectaculaire sur les lacs alentours et les îles Borromées.
Rendez-vous y pour vous balader dans la station, randonner ou simplement pour avoir cette superbe vue et faire un tour de luge !
Si vous avez plus de temps, visitez les petits villages de Stresa, Verbania, Cannobio et Locarno en Suisse.
Locarno était sur ma to-do list mais je n’ai pas eu le temps de m’y rendre malheureusement !

– Et bien entendu si vous avez le temps, n’oubliez surtout pas de faire une escapade à Milan pour faire une virée shopping et culture en visitant les incontournables de la ville : le Duomo, La Cène, l’Opéra, la Scala, le Château des Sforza…
Milan est une ville qui mérite le détour pour les amoureux d’histoire.
Si vous souhaitez visiter la Cène et en apprendre plus sur l’histoire du tableau, une bonne solution est d’opter pour l’une de ces visites guidées avec billets coupe-file car l’attente peut être interminable pour visiter les monuments (surtout en été).

Dernier conseil pour les personnes ayant prévu de visiter Milan ou le Lac de Côme, évitez les week-ends pour les activités ou villages les plus touristiques ! Cela vous fera gagner pas mal de temps !
Sur ce je vous souhaite des bonnes vacances en Italie !

Article précédent Article suivant

4 commentaires

  • Répondre Sifhel 22 juin 2018 at 12 h 58 min

    C’est un endroit que j’aime beaucoup ! Il y a une telle richesse tant sur le plan naturel que sur le plan architectural !

    • Répondre Cécile 26 juin 2018 at 16 h 33 min

      Oui je suis tout à fait d’accord avec toi, c’est vraiment ça ! J’ai adoré aussi !

  • Répondre Sam 25 juin 2018 at 6 h 58 min

    C’est magnifique! Cette région (avec la ville de Milan) fait partie de ma bucket list voyages et cet article me donne encore plus envie.

    • Répondre Cécile 26 juin 2018 at 16 h 31 min

      Oui c’est vraiment un superbe endroit ! Je n’ai pas fait Milan mais j’y retournerai sans hésiter pour avoir le temps d’en voir un peu plus ! Ravie que ça t’ait donné envie d’y aller alors :-) Merci pour ton mot !

    laisser un commentaire